Vol de Nuit.

Changement d’hémisphère, une dizaine de fuseaux horaires dans la vue et Paris de nouveau.

Évidemment, tout est déjà lavé, repassé, les amis revus et la famille inchangée. Alors, on a fait des listes. Des listes pour tout se rappeler. Classer le bonheur pour refaire la recette quand la vie jouera sa truie. Un florilège de listes pour éviter le récit chronologique date-à-date ou le diaporama avec les photos pas encore retournées:

Dans la liste des créatures croisées, on commence par une famille kangourou au soleil tombant. Des varans et des bébés varans qui ne seraient, parait-il, que des lézards inoffensifs. Des perroquets verts et rouge et aussi des rouges et vert. Un dingo sur plage puis un dingo sous 4×4 (couché, pas mort, je précise). Un oiseau « lyre » qui est cap’ d’imiter tous les bruits comme l’alarme de voiture (et ce n’est qu’un exemple). Un requin petit mais libre et des requins gros mais dans un aquarium. Une communauté de tortues, et aussi des mouettes, des dindons en liberté un peu partout, genre Thanksgiving sur les parking, et pleins d’ibis (cf google pour l’ibis en image: impressionnant, et il y en a autant que des pigeons à Paris). Et le plus exotique: une famille lapin.

Dans la liste des spécialités culinaires, on trouve beaucoup de gras bien que les rayons des supermarchés ne contiennent que des produits « fat free » (l’allégé en gras dans les bonbons: j’ai comme l’impression qu’ils se font prendre pour des cons). Donc, du gras et encore du gras, dans les fish and chips (Commonwealth attitude), dans les chips tout court, mais là vraiment trop bonnes avec du goût, pas trop de sel et pas si grasses finalement. De la grosse calorie aussi dans les sauces genre ketchup-barbecue au miel ou à tant d’autres choses que ça compensent le pain des sandwich qui en fait n’est pas du pain. Des « pie » à tous les goûts aussi, mais souvent au pumkins (citrouille). Et pas grand chose d’autre à vrai dire dans cette liste. L’australien ne prend pas ses repas en famille, mange sur le pouce mais n’est pas gros car il passe son temps libre à faire du surf (ce n’est pas un cliché pour ceux qui habitent près des côtes, le surf sur gazon n’ayant pas connu l’essor escompté).

Et enfin, la liste des personnages rencontrés, on vous a sélectionné: Shogo, le japonais qui venait apprendre l’anglais (après 3 mois il prononçait « sidini » pour dire Sydney, je pense qu’il est pas prêt de rentrer chez lui ce gars là). Un couple de canadiens, la soixantaine entamée, qui se sont pris un an pour faire le tour du continent. Une tripotée d’allemand à peine sorties de l’adolescence: partout où on dormait, ils y en avaient: ça doit faire partie d’une option obligatoire pour le bac. Et aussi Gulliver un géant Néo-zélandais qui se cuit un demi-agneau à chaque repas. Parmis les autochtones, obligé de mentionné notre « lifeguard » jeune, blond, vraiment très blond, vêtue de rouge et jaune et extrêmement choqué par le vol d’un sac dont nous avons été victime: l’australien ne vole pas, il respecte son prochain et fait la queue pour prendre le bus. On a aussi fait la connaissance d’une communauté de hippie à 50 bornes de la côte: si peu tolérants, qu’une nuit de plus, et on virait nationaliste par réaction d’auto-défense. Et pleins d’autres gens dont on ne comprend toujours pas la langue mais avec qui on a bien discuté!

Il me reste à vous raconter Julia et Alex sans qui on y aurait jamais été… mais là, une liste c’est pas suffisant.

MERCI.

Publicités

One Comment to “Vol de Nuit.”

  1. Vraiment Mumu, ça fait plaisir à lire et ça me rappelle des petites choses! Oui moi aussi j’ai fais la queue pour prendre le bus… Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :